dimanche 2 octobre 2011

bunker dans les albères

Le diorama représente un petit bunker en situation dans le massif des Albères à l’hiver 43-44. Cette chaîne montagneuse est située à la frontière franco-espagnole dans le département des Pyrénées orientales. C’est là que se trouve le col du Perthus l’un des rares points de passage naturels et donc lieu stratégique (même les romains y avaient leur voie principale). Après l’occupation de la zone sud en novembre 1942, les Allemands vont édifier sur la frontière avec l’Espagne de petits ouvrages bétonnés qui serviront aussi à tenter de contrôler les passages clandestins entre les deux pays.
Ce bunker, un modèle bauform Vf231 encore en place à St Martin des Albères (voir tobruks typologie d’Alain Chazette aux éditions histoire et fortifications), est construit sur une base en siporex retaillé aux dimensions et lissé à l’enduit. La porte est faite en scratch d’après plan  (heimdal). La plaque octogonale qui reçoit la tourelle est une feuille plastique avec boulons en résine.
La tourelle de Pz I est modifiée d’après photo: le masque est refait avec deux orifices, l’un pour une MG34, l’autre pour un optique monoculaire. Les trappes latérales sont éliminées et remplacées par des ouïes de protection?. 4 poignées sont rajoutées sur les côtés.
Le soldat vient de la boite Dragon « commander’s conférence Kharkov 1943 » sans modification hormis uns cigarette en plastique étiré.
Du plâtre sera coulé autour du bunker dans un moule en lego, quelques poils de pinceau simulent les rares herbes en cette saison. La neige est en bicarbonate teintée à l’huile terre d’ombre brûlée au passage des pas.
Soldat et tourelle sont peints aux acryliques tamiya avec un jus en terre d’ombre brûlée.
Tous les commentaires sont la bienvenue.
Hubert


This diorama represent a small bunker in situation in the Albères mountains during the winter of 43-44. This mountain is situated on the Franco-Spanish border in the department of Pyrenees. This is where is situated the Perthus pass, one of the few natural crossing points and therefore strategic location (even the Romans had their main VIA there). After the occupation of southern France in November 1942, the Germans built on the border with Spain small concrete bunkers that also attempted to control clandestine passages between the two countries (i.e. shot down allied aviators).
The bunker, a model bauform Vf231 still in place at St Martin Albères (see Tobruks typology from Alain Chazette - Editions histoire et fortifications), is built on a base of siporex re-cut to size and smoothed with plaster. The door is made from scratch following a plan (heimdal). The Octagonal plate which receives the turret is a plastic sheet with resin bolts.
The turret of a Pz I is modified from photo: the mask has now two holes, one for a MG34 and the other for a monocular . Side traps are removed and replaced with plates for protection?. 4 handles are added to the sides.
The soldier is from the Dragon box "commander’s conférence Kharkov 1943" without modification except one cigarette in stretched plastic.
The plaster will be poured around the bunker into a mold with lego, some hair brush simulate rare wild grass in this season. The snow is baking soda tinted with burnt umber.
Soldier and turret are painted in acrylic with tamiya followed by a burnt umber lavish.
Thanks for your comments
Hubert