dimanche 28 janvier 2018

heavy armored railroad car BDT-35 - 1

l'histoire:

Bonjour à tous, voici le montage de la draisine blindée russe BDT-35 de chez AMG. Sur l'histoire, on possède peu d'informations. Il existe un ouvrage mais il est en russe. On peut néanmoins y obtenir des plans. Ces draisines ont été conçues dans les années trente après la prise de conscience par l'armée russe de l'obsolescence des trains blindés existants qui dataient au mieux de la guerre civile. une réflexion fut menée qui aboutie à la construction de draisines blindées. ce furent les draisines super lourdes MBV-D2 du NKVD et MBV-2 de l'armée très lourdement armés mais aussi de draisines plus légères comme les BDT-35 ou DTR. Un train étant par définition lourd, lent à la mise en oeuvre et vulnérable car contraint à se déplacer sur une voie fixe, il était nécessaire de créer des véhicules plus légers servant à la reconnaissance des voies (en général 5 à 10 km en amont du train) et aux transmissions. Ces véhicules furent souvent des automitrailleuses (BA20, BA6 et BA10) transformées pour le déplacement sur rail. En parallèle, il fut décider de créer des véhicules plus armés et protégés mais pouvant aussi opérer de manière autonome. Parmi ces véhicules, la draisine BDT-35 (pour 1935) classée comme draisine lourde et armée d'un canon. Elle fut conçue par le centre de réparation ferroviaire de Moscou "Mozherez" sur un chassis venant de Kaluga. La draisine fut testée du 30 novembre 1935 au 26 mars 1936 sur le tronçon Bryansk - Smolensk sur 1060 km avec succès. Le blindage était de 16 mm sur les côtés et de 10 mm pour le toit. L'équipage était de 9 hommes.La draisine était très bien armée avec 21000 coups pour les maxim,1534 pour la mitrailleuse DT et 154 obus pour le canon. La production fut confiée à l'usine de locomotives Podolsky. Sur les dix prévues, seulement cinq furent construites dont certaines aux panneaux rivetés et d'autres aux panneaux soudés. Ces draisines furent conçues pour servir sur les immenses frontières d'Asie, l'idée étant que de tels véhicules étaient suffisants pour faire face aux menaces de cette région sans engager de moyens trop importants comme des trains blindés (à noter que ces draisines faisaient partie d'une classe particulière qui comportait aussi des draisines transport de personnel (DTR) et une draisine d'état-major (DSh)). un bataillon spécial fut formé le 15 aout 1936 dans ce but regroupant - en théorie - tous ces véhicules plus 21 BA-3 zh et 9 FAI zhd, avec en tout 268 hommes.En juillet 1937, le bataillon fut renommé 5ème bataillon spécial de draisines blindées et en septembre transféré dans la région de khabarovsk. elles servirent à garder les frontières orientales pendant la seconde guerre mondiale et terminèrent leur carrière contre l'armée japonaise et du Kwantung à la fin de l'été 1945. le bataillon fut démantelé le 2 novembre 1945 et les matériels envoyés au dépôt. Une fut perdue pendant la guerre. Il y eu une version armée de la tourelle du T34 dénommée BDT-41 mais qui ne fut pas produite en série. Cette draisine était très bien armée: une tourelle de T26 (canon de 45mm et mitrailleuse DT coaxiale), trois mitrailleuses maxim sous rotule, une mitrailleuse DT sous rotule à l'arrière, et un montage double de mitrailleuses maxim anti-aériennes qui pouvaient tirer au travers d'un toit coulissant vers l'arrière.


the history:


Hello everyone, here is the build of the Russian armored car BDT-35 from AMG. On history, we have little information. There is a book but it is in Russian. Nevertheless, we can obtain plans. These draisines were designed in the thirties after the Russian army became aware of the obsolescence of existing armored trains that dated at best from the civil war. a reflection was conducted which led to the construction of armored carriages. These were the super heavy MBV-D2 for the NKVD and MBV-2 for the army, as well as lighter ones like the BDT-35 or DTR. Since a train is by definition heavy, slow to implement and vulnerable as it is forced to move on a fixed lane, it was necessary to create lighter vehicles for lane recognition (typically 5 to 10 km upstream of the train), and transmissions. These vehicles were often machine guns (BA20, BA6 and BA10) transformed for rail travel. In parallel, it was decided to create more armed and protected vehicles but also able to operate autonomously. Among these vehicles, the BDT-35 (for 1935), which is classified as a heavy-duty, cannon-armed car. It was designed by the Moscow railway repair center "Mozherez" on a chassis from Kaluga. The coach was tested from 30 November 1935 to 26 March 1936 on the Bryansk - Smolensk section over 1060 km successfully. The armor was 16 mm on the sides and 10 mm for the roof. The crew was 9 men. The draisine was very well armed with 21000 shots for the maxim, 1534 for the machine gun DT and 154 shells for the gun. The production was entrusted to the Podolsky locomotive factory. Of the ten planned, only five were built, some with riveted panels and others with welded panels. These vehicles were designed to serve on the vast borders of Asia, the idea being that such vehicles were sufficient to cope with the threats of this region without committing too much means such as armored trains (note that these draisines were part a special class that also included Personnel Transportation armored railcars (DTRs) and a Staff 
armored railcar (DSh)). a special battalion was formed on August 15, 1936 for this purpose grouping - in theory - all these vehicles plus 21 BA-3 zh and 9 FAI zhd, with altogether 268 men. In July 1937, the battalion was renamed 5th special battalion of armored draisines and in September transferred to the Khabarovsk region. they served to guard the eastern borders during the Second World War and ended their career against the Japanese army and the Kwantung army at the end of the summer of 1945. the battalion was dismantled on November 2, 1945 and the materials sent to the depot. One was lost during the war. There was an armed version of the turret of the T34 called BDT-41 but which was not produced in series. This car was very well armed: a T26 turret (45mm gun and coaxial DT machine gun), three maxim machine guns under the kneecap, a DT machine gun in a ball joint at the rear, and a double mount of maxim anti-aircraft machine guns that could fire through a sliding roof to the rear.






the russian book (source: internet)














the front or rear (source: internet)


the side (source: internet)
 
the riveted version (source: internet)


(source: internet)


(source: internet)


(source: internet)


(source: internet)


(source: internet)


(source: internet)


Le montage:

A propos de la maquette elle même, merci tout d'abord à AMG de nous fournir un modèle aussi original. Lors de l'ouverture de la boite, on est surpris de trouver si peu de pièces dans une boite si grande puis la déception vient lorsqu'on s'aperçoit qu'il n'y a pas de portion de voie ferrée, donc il faut rajouter la réf 35202 (ne pas oublier que l'écartement russe n'est pas le même que l'écartement européen donc attention, certains modèles de voies ferrées ne conviendront pas), ce qui revient au total avec frais de port environ à 55 euros !!. Mais c'est au montage que la déception est la plus grande car le moulage est celui des années 70 avec beaucoup d'épaisseur, une conception des pièces assez compliquée (tampons et mitrailleuses sous rotule) et surtout des panneaux qui ne jointent absolument pas. Cette maquette demande donc beaucoup de travail et ne s'adresse pas à un maquettiste débutant. Reste l'originalité du modèle et aussi la qualité de la photodécoupe qui elle s'ajuste parfaitement. Sur ma maquette j'ai souhaité obtenir un peu plus de détails et j'ai donc ouvert une des portes d'accès, les ouies de ventilation, les phares avant avec des lentilles ELF, j'ai refait les mitrailleuses maxim qui sont immontables telles qu'elles, j'ai récupéré le canon d'une BA6 de chez hobbyboss, et surtout j'ai du retravailler les panneaux latéraux et refaire entièrement tous les panneaux biseautés supérieurs car rien ne jointe correctement.


The build:

About the model itself, thank you first AMG for providing us with such an original model. At the opening of the box, we are surprised to find so few parts in a box so big and the disappointment comes when we realize that there is no portion of railroad, so we must add ref 35202 (do not forget that the Russian gauge is not the same as the European one so beware, some models of railroad will not work), which amounts to the total with shipping costs around 55 euros !!. But with the building comes the largest disappointment because the molding is that of the 70s with a lot of thickness, a rather complicated design of the parts (buffers and ball machine guns) and especially panels that do not join at all. This model therefore requires a lot of work and is not intended for a beginner modeler. Remains the originality of the model and also the quality of the photoetching which fits perfectly. On my model I wanted to get a little more detail and so I opened one of the access doors, the vents,the front lights with ELF lenses, I remade the maxim machine guns that are impossible to build as they are, I recovered the gun of a BA6 from hobbyboss, and especially I had to rework the side panels and completely redo all the upper beveled panels because nothing joined correctly.


































la figurine est une référence alpine 35118




vendredi 19 janvier 2018

Mgebrov-White - 3

Malheureusement, j'ai fait une erreur stupide par manque d'attention, la barre oblique du N cyrillique est dans l'autre sens, comment ai-je pu être aussi idiot??, on me l'a fait remarquer et je l'ai donc corrigé.

Unfortunately, I made a stupid mistake for lack of attention, the slash of the Cyrillic N is in the other direction, how could I be so stupid, I was pointed out and so I corrected it.










jeudi 18 janvier 2018

Mgebrov-White - 2

La peinture:

Bonjour à tous, voici la Mgebrov-White peinte avec sa figurine associée. La question essentielle porte sur la teinte employée, nous savons qu'à priori il s'agit de vert mais de quelle teinte exactement personne ne sait. Sans compter que la standardisation de l'époque dans l'empire russe n'était peut-être pas aussi poussée qu'ailleurs. le choix du vert est donc une interprétation personnelle. L'autre question est celle du slogan peint sur le côté, il semble qu'il n'y ait pas de réponse définitive, même sur les forums russes spécialisés on n'en est pas sûr, c'est donc là aussi une interprétation personnelle car à un moment il faut bien faire un choix. J'espère que ce modèle vous plaira.
à bientôt


Hello everyone, here is the Mgebrov-White painted with its associated figurine. The essential question is about the color used, we know that it is a sort of green, but what shade exactly does nobody know. Not to mention that the standardization at that time in the Russian empire was perhaps not as extensive as elsewhere. the choice of green is therefore a personal interpretation. The other question is that of the slogan painted on the side, it seems that there is no definitive answer, even on specialized Russian forums, so this is also a personal interpretation because in the end you have to make a choice. I hope you'll like it.






































dimanche 14 janvier 2018

magirus ARW - 3

Bonjour à tous,
Voici de nouveau le Magirus ARW, en effet, je n'étais pas très satisfait du véhicule et surtout du personnage. je les ai donc repris tous les deux. Juste un petit vieillissement supplémentaire pour le magirus et une reprise totale pour la figurine. 

Hello everyone,
Here comes again the Magirus ARW, in fact, I was not very satisfied with the vehicle and especially the figurine. So I took them both back. Just a little extra weathering for the magirus and a total recovery for the figurine.