dimanche 28 janvier 2018

heavy armored railroad car BDT-35 - 1

le montage:

Bonjour à tous, voici le montage de la draisine blindée russe BDT-35 de chez AMG. Sur l'histoire, on possède peu d'informations. Il existe un ouvrage mais il est en russe. On peut néanmoins y obtenir des plans. Ces draisines ont été conçues dans l'entre deux guerres pour accompagner les trains blindés. Un train étant par définition lourd, lent à la mise en oeuvre et vulnérable car contraint à se déplacer sur une voie fixe, il était nécessaire de créer des véhicules plus légers servant à la reconnaissance des voies (en général 5 à 10 km en amont du train) et aux transmissions. Ces véhicules furent souvent des automitrailleuses (BA20, BA6 et BA10) transformées pour le déplacement sur rail. En parallèle, il fut décider de créer des véhicules plus armés et protégés mais pouvant aussi opérer de manière autonome. Parmi ces véhicules, la draisine BDT-35 (pour 1935) classée comme draisine lourde et armée d'un canon. Cinq furent construites dont certaines aux panneaux rivetés et d'autres aux panneaux soudés, elles servirent pendant la seconde guerre mondiale et terminèrent leur carrière contre l'armée japonaise et du Kwantung à la fin de l'été 1945. Une fut perdue pendant la guerre. Il y eu une version armée de la tourelle du T34 dénommée BDT-41 mais qui ne fut pas produite en série. Cette draisine était très bien armée: une tourelle de T26 (canon de 45mm et mitrailleuse DT coaxiale), trois mitrailleuses maxim sous rotule, une mitrailleuse DT sous rotule à l'arrière, et un montage double de mitrailleuses maxim anti-aériennes qui pouvaient tirer au travers d'un toit coulissant vers l'arrière.


the build:


Hello everyone, here is the assembly of the Russian armored railcar BDT-35 from AMG. About history, we have little information. There is a book but it is in Russian. Nevertheless, we can obtain plans. These railcar were designed in the inter-war period to accompany the armored trains. Since a train is by definition heavy, slow to implement and vulnerable because it has to move on a fixed lane, it was necessary to create lighter vehicles for scouting (usually 5 to 10 km upstream of the track) and transmissions. These vehicles were often armored cars (BA20, BA6 and BA10) transformed for rail travel. At the same time, it was decided to create more armed and protected vehicles that could also operate autonomously. Among these vehicles, the BDT-35 (for 1935), which was classified as a heavy-duty, gun-armed car. Five were built, some riveted, and served during the Second World War and ended their career against the Japanese and Kwantung Army in late summer 1945. One was lost during the war. There was also an armed version with the T34 turret called BDT-41 but was not produced in series. This car was very well armed: a T26 turret (45mm gun and coaxial DT machine gun), three maxim machine guns under a kneecap, a DT machine gun under a kneecap at the rear, and a double mount of maxim anti-aircraft machine guns that could fire through a sliding roof to the rear.






the russian book













the front or rear


the side


the riveted version













A propos de la maquette elle même, merci tout d'abord à AMG de nous fournir un modèle aussi original. Lors de l'ouverture de la boite, on est surpris de trouver si peu de pièces dans une boite si grande puis la déception vient lorsqu'on s'aperçoit qu'il n'y a pas de portion de voie ferrée, donc il faut rajouter la réf 35202 (ne pas oublier que l'écartement russe n'est pas le même que l'écartement européen donc attention, certains modèles de voies ferrées ne conviendront pas), ce qui revient au total avec frais de port environ à 55 euros !!. Mais c'est au montage que la déception est la plus grande car le moulage est celui des années 70 avec beaucoup d'épaisseur, une conception des pièces assez compliquée (tampons et mitrailleuses sous rotule) et surtout des panneaux qui ne jointent absolument pas. Cette maquette demande donc beaucoup de travail et ne s'adresse pas à un maquettiste débutant. Reste l'originalité du modèle et aussi la qualité de la photodécoupe qui elle s'ajuste parfaitement. Sur ma maquette j'ai souhaité obtenir un peu plus de détails et j'ai donc ouvert une des portes d'accès, les ouies de ventilation, les phares avant avec des lentilles ELF, j'ai refait les mitrailleuses maxim qui sont immontables telles qu'elles, j'ai récupéré le canon d'une BA6 de chez hobbyboss, et surtout j'ai du retravailler les panneaux latéraux et refaire entièrement tous les panneaux biseautés supérieurs car rien ne jointe correctement.


About the model itself, thank you first AMG for providing us with such an original model. At the opening of the box, we are surprised to find so few parts in a box so big and the disappointment comes when we realize that there is no portion of railroad, so we must add ref 35202 (do not forget that the Russian gauge is not the same as the European one so beware, some models of railroad will not work), which amounts to the total with shipping costs around 55 euros !!. But with the building comes the largest disappointment because the molding is that of the 70s with a lot of thickness, a rather complicated design of the parts (buffers and ball machine guns) and especially panels that do not join at all. This model therefore requires a lot of work and is not intended for a beginner modeler. Remains the originality of the model and also the quality of the photoetching which fits perfectly. On my model I wanted to get a little more detail and so I opened one of the access doors, the vents,the front lights with ELF lenses, I remade the maxim machine guns that are impossible to build as they are, I recovered the gun of a BA6 from hobbyboss, and especially I had to rework the side panels and completely redo all the upper beveled panels because nothing joined correctly.


































la figurine est une référence alpine 35118